Santé Mentale Et Comportement

De nombreuses maladies mentales se développent non pas par des facteurs comportementaux mais biologiques. Certains facteurs, tels que la chimie du cerveau, sont gérables, tandis que d’autres, tels que la constitution génétique, échappent à notre contrôle. La thérapie cognitivo-comportementale et les médicaments peuvent souvent aider à soulager les symptômes immédiats, mais cela peut aussi être aussi simple que d’apprendre à penser mieux la maladie mentale. Les soins de collaboration sont particulièrement importants lorsqu’il s’agit d’un double diagnostic, c’est-à-dire un trouble du comportement lié à la santé, tel que la toxicomanie, qui coexiste avec une maladie mentale.

La pauvreté est un aspect particulièrement important; en fait, un tiers des décès sont dus à des causes liées à la pauvreté; Au total, 270 millions de personnes, pour la plupart des femmes et des enfants, sont décédées des suites de la pauvreté depuis 1990. Les personnes vivant dans la pauvreté n’ont pas accès aux ressources de base telles que les soins médicaux, la nourriture et le logement et souffrent de manière disproportionnée de malnutrition, de maladie, d’espérance de vie plus courte et d’invalidité. La pauvreté a également montré qu’elle entrave directement la fonction cognitive en raison du lourd fardeau des ressources mentales dû à des préoccupations financières. Les humeurs négatives peuvent influencer le comportement des gens en déterminant comment ils interprètent et traduisent le monde qui les entoure.

De même, les personnes sans gènes apparentés ou ayant des antécédents familiaux de maladie mentale peuvent toujours avoir des problèmes de santé mentale. La santé comportementale comprend également à la fois la santé mentale et la consommation de substances, et comprend un continuum de services de prévention, d’intervention, de traitement et de soutien au rétablissement. Bien que les troubles du comportement soient caractérisés par des habitudes malsaines, ces habitudes ne sont souvent pas la principale cause du problème. Pour traiter efficacement l’une de ces conditions, il ne suffit pas d’ajuster facilement le comportement; Vous devriez également envisager des soins psychiatriques et / ou des conseils psychologiques pour résoudre le problème sous-jacent.

Ces facteurs peuvent affecter directement notre santé ou affecter notre comportement, ce qui à son tour affecte notre santé de manière positive ou négative. La maladie mentale, également connue sous le nom de troubles mentaux, fait référence à un large éventail de maladies mentales, conditions qui affectent votre humeur, votre pensée et votre comportement. Des exemples de maladie mentale sont la dépression, les troubles anxieux, la schizophrénie, les troubles de l’alimentation et le comportement addictif. L’abus de drogues peut avoir un effet néfaste notable sur l’humeur, augmenter le risque de maladie mentale et aggraver les symptômes préexistants. Certaines personnes se tournent vers l’automédication pour des conditions telles que la dépression, l’anxiété ou le trouble bipolaire, pour découvrir cette consommation de substances, tandis que la détresse psychologique à court terme diminue, ne fait qu’aggraver les symptômes à long terme.

Les effets à court terme peuvent se manifester par une somnolence et des changements dans la respiration, des crampes abdominales, de la diarrhée, un rythme cardiaque irrégulier et même des accidents vasculaires cérébraux. À long terme, les utilisateurs peuvent ressentir une détérioration des dents et des gencives, des troubles du sommeil, divers problèmes respiratoires et des dommages au cerveau, aux reins et au foie. Les utilisateurs peuvent également perdre leur appétit et leur capacité à contrôler la température corporelle. Le poids corporel et la composition sont maintenus grâce à une combinaison des aliments que nous mangeons et de l’énergie que nous dépensons toute la journée. En conséquence, moins de calories sont stockées sous forme de graisse, ce qui se traduit par un maintien du poids ou une perte de poids.

En travaillant ensemble, une équipe complète de médecins et de thérapeutes peut s’assurer qu’un patient reçoit le meilleur traitement possible pour l’aider à vivre sa meilleure vie. La relation entre la santé comportementale et la santé mentale et la façon dont les deux conditions se manifestent ou non diffèrent d’un patient à l’autre au cas par cas. Par exemple, les personnes atteintes de diabète ou de maladies cardiaques chroniques développent souvent une anxiété de dépression claire de l’extérieur. D’un autre côté, les personnes souffrant de dépression peuvent ne pas présenter de symptômes physiques externes, ce qui rend leur traitement basé sur la santé mentale plutôt que sur la santé comportementale. En plus de modifier négativement la santé mentale des utilisateurs, la toxicomanie peut avoir un impact significatif et durable sur le corps.